La grande mise en scène

19 02 2011

On scotche, on trie, on affiche… Et hop sur la table, des plaquettes, des dépliants… Chacun veut son stand le plus attractif, le plus clinquant, le plus visible, le plus inventif. Là on tire une ficelle, on épingle des images, on rit de se voir comme des enfants préparant la kermesse de fin d’année. Puis on attend, on discute, on guette un peu… On regarde les autres stands, on s’éloigne et finalement on fait le tour de ce petit manège grandeur nature. Des handicapées, des volontaires de la croix-rouge, des grandes dames du Zonta, bien mises, camés en avant, chaînette dorée aux lunettes côtoient des gamins de quartiers tellement fiers d’avoir monté leur petite association d’entraide. Et nous, associations féministes, en rang serré, attendant la DAME !

La DAME qui doit passer a un pouvoir certain, elle est la seule pour qui tout ce bazar est monté, ce grand barnum installé. Autour d’elle un bourdonnement permanent de frottements, de rond de jambes, de bras, « allez y », « laissez passer s’il vous plait », ici Madame la Préfète, la caméra, les flashes, et des mains qui se tendent, partout, prêtes à être serrées, par la main de la DAME ! Elles n’attendent que ça, être enfin l’alter ego de la poignée suivante, on la souhaite la plus longue possible, on s’accroche, on parle, «…une seule idée , tu n’as qu’une seule idée à exposer, il faut être précise…», ne pas bafouiller, ne pas se rater, 40 secondes c’est hyper court pour une idée forte.

Blablablablalalala… « On ne vous laissera pas tomber ! Ouf ! » Faut-il la croire ? Faut-il se réjouir de cette petite phrase ? Et hop stand suivant, nouvelle paluche, nouveaux sourires de circonstance… Elle s’éloigne, suivie de sa cohorte de porte valise, tous à trottiner, voleter, les caméras, les photographes, et hop on ferme, on plie, on dégrafe, on retire ses pinces, la ruche n’est qu’à 15 mètres mais déjà les tables ont retrouvé leur gris d’origine… Quelle grande mise en scène !


Actions

Informations



Laisser un commentaire




leMartyblog |
Un regard sur l'Asie |
Sitting on a cornflake |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un coup de dés...
| nabil
| Vigne et cheval